La Belgique ne serait pas ce qu’elle est sans protection de la propriété intellectuelle

Newsletter
Secteur
Impact social
Recherche et développement

L’innovation est un vecteur essentiel de croissance économique pour un pays. Car la création et la commercialisation de nouveaux produits, solutions et services, de processus inédits plus efficaces, plus efficients, plus respectueux de l’environnement a un impact positif sur cette croissance. Toutes les entreprises, des PME aux grands groupes, disposent de ces actifs incorporels qui, lorsqu’ils sont protégés, permettent de gagner de la crédibilité, de pérenniser l’activité, d’acquérir une puissance de marché et de créer des opportunités de collaboration.

Lancer une nouvelle solution sur le marché demeure toutefois un défi risqué et coûteux pour les chercheurs, les inventeurs et les entreprises. Passer du prototype de laboratoire au nouveau produit qui se diffusera de manière significative reste la période délicate où échouent la plupart des recherches. Parce que les bénéfices ne sont pas significatifs ou quantifiables, ou parce que les entreprises ne trouvent pas le capital à risque pour soutenir la phase de commercialisation.

C’est ce risque élevé qui tempère l’ardeur des bailleurs de fonds. L’existence d’une propriété intellectuelle, en particulier de brevets, joue dès lors un rôle central dans l’attraction du capital à risque. Les investisseurs considéreront qu’en cas de succès, la propriété intellectuelle maximisera théoriquement le retour sur investissement en limitant temporairement la concurrence potentielle.

Pour le chercheur ou l’inventeur en quête d’un investisseur, le régime de la propriété intellectuelle renforcera la position de négociation. Et chacune de nos universités et nombre de nos hautes écoles disposent de leur département de valorisation (sous-entendu “de la recherche”). Elles sont donc les premières bénéficiaires de cette valorisation de la propriété intellectuelle initialement financée par l’État et les Régions.

On le comprend, la Wallonie et la Belgique ne seraient pas ce qu’elles sont aux plans économique et académique dans de nombreux secteurs sans une protection de la propriété intellectuelle digne de ce nom. Et dans une Europe à la population vieillissante, la croissance économique permise in fine par cette même protection intellectuelle contribuera à sauvegarder notre modèle social et, partant, la paix sociale. Une croissance raisonnable économiquement, socialement et écologiquement est impossible sans innovation.

PortretWattenberghMediafin

La Belgique et la Wallonie ne seraient pas ce qu’elles sont dans les sciences du vivant sans l’existence d’une protection de la propriété intellectuelle digne de ce nom.

Bruno Wattenbergh
Président de l’Innovation Board d’EY Belgium et professeur de stratégie et d’entrepreneurship à la Solvay Business School

Les nouvelles connaissances scientifiques sont converties par les entreprises pharmaceutiques en médicaments sûrs et efficaces pour les médecins et les patients. L'ensemble de ce processus de recherche et de développement prend facilement dix ans et coûte beaucoup d'argent, notamment en raison des essais cliniques. Elle est également très imprévisible et risquée : neuf médicaments sur dix pour lesquels des essais cliniques sont lancés n'arrivent pas jusqu'à la pharmacie, mais tombent en cours de route.

Certains ne voient que les nouveaux médicaments qui arrivent sur le marché et s'intéressent au brevet à ce moment-là. Mais pour les entreprises, le brevet est particulièrement important si le nouveau médicament n'existe pas encore. Les brevets sont généralement demandés au début du processus de recherche et de développement. Ils donnent la certitude que, si le processus risqué réussit malgré tout, l'entreprise pourra proposer le nouveau médicament aux médecins et aux patients pendant une certaine période.

Sans brevets, pas d'innovation, pas de progrès médical.

Herman Van Eeckhout

Les médecins et les patients n'auraient jamais accès aux médicaments d'aujourd'hui si la propriété intellectuelle n'existait pas

Herman Van Eeckhout
Political & Finance Director

“La Belgique ne serait pas ce qu’elle est sans protection de la propriété intellectuelle” (L'Echo, 05/05/2022)

Become a member

Intéressé(e) à recevoir les nouvelles de pharma.be

Etre au courant de ce qui vie au sein de l'industrie pharmaceutique ? Inscrivez-vous à notre lettre d'information.