Pourquoi un pacte avec le gouvernement est-il si important pour l'industrie pharmaceutique

Newsletter
Position
Secteur
Impact social
Politique de santé

L'accord de coalition

L'accord de coalition fédéral du 30 septembre 2020 a annoncé un nouveau pacte avec l'industrie pharmaceutique : "...un secteur innovant que nous voulons maintenir et renforcer en Belgique. Outre l'innovation, l'accessibilité, les pénuries et la déontologie, le pacte doit également intégrer la responsabilité budgétaire du secteur afin que le patient puisse en tirer le maximum de bénéfices. Nous faisons de la Belgique une véritable ‘health and biotech valley', où la R&D, les essais cliniques et la production sont stimulés dans notre pays."

Crise du COVID-19

En raison de la crise du COVID-19, les discussions ont été quelque peu retardées. Mais maintenant que la pandémie semble se transformer en endémie, grâce notamment à la campagne de vaccination très réussie, le moment est venu de relancer le dialogue.

Pax pharmaceutica

L'idée d'un pacte entre l'industrie pharmaceutique et le gouvernement n'est pas nouvelle. En 2000 déjà, une première "Pax pharmaceutica" avait été conclue avec le ministre Vandenbroucke, qui était à l'époque également ministre des Affaires Sociales. Des pactes ont également été conclus avec les gouvernements suivants, en 2004 avec le ministre Demotte, en 2012 avec la ministre Onkelinx et enfin le Pacte d'avenir avec la ministre De Block.  Le fil conducteur a toujours été l'équilibre entre la croissance du budget des médicaments, d'une part, et d'autre part la volonté d'offrir aux patients belges un accès rapide aux médicaments innovants.

Le pacte sur les médicaments

C'est également une préoccupation de pharma.be. Le pacte sur les médicaments vise à créer un cadre stable et prévisible dans lequel la politique en matière de médicaments en Belgique prendra forme au cours des deux prochaines années. Le développement d'un médicament prend généralement une dizaine d'années. Les patients attendent souvent avec impatience l'arrivée des innovations. Il est important de savoir que ces nouveaux médicaments seront effectivement remboursés aux patients. Nous demandons donc dans un premier temps un cadre budgétaire pluriannuel réaliste et une modernisation des procédures qui conduisent au remboursement. La crise du COVID-19 a montré qu'une bonne coopération approfondie entre les gouvernements et l'industrie peut conduire à des percées rapides qui profitent aux patients et à la population en général. Avec cet engagement pharma.be souhaite être présent à la table des discussions en tant que partenaire responsable.

Dossiers importants

Dans cette newsletter, nous vous présentons un aperçu d'un certain nombre de dossiers importants pour lesquels un pacte avec le gouvernement peut conduire à des avancées majeures. Ces mesures vont de l'octroi d'une marge budgétaire suffisante à des procédures modifiées pour le prix et le remboursement des médicaments (innovants), en passant par des mesures susceptibles de renforcer le rôle de l'agence du médicament, telles que la numérisation ou la création d'un fer de lance pour les ATMP. Tout cela s'inscrit dans le cadre d'une consultation régulière et en temps utile sur la politique en matière de médicaments en Belgique.

Become a member

Intéressé(e) à recevoir les nouvelles de pharma.be

Etre au courant de ce qui vie au sein de l'industrie pharmaceutique ? Inscrivez-vous à notre lettre d'information.