La biopharma belge reste un moteur de croissance essentiel pour notre économie. Le succès d’aujourd’hui n’est pas une garantie pour l’avenir

Nouvelles
Communiqué de presse
Impact social

Quelques éléments clés des chiffres de 2022 :

  • En 2022, 43.501 personnes étaient directement employées dans des sociétés biopharmaceutiques en Belgique. Cela représente une augmentation de 18,8 % au cours des cinq dernières années. L'impact du secteur sur l'emploi dans notre pays va encore plus loin : pour chaque emploi dans le secteur biopharmaceutique belge, deux autres emplois sont créés dans l'économie belge.

  • Les investissements dans la recherche et le développement (R&D) s’élèvent à plus de 15 millions d'euros par jour, pour un total de 5,7 milliards d'euros, une hausse de 14,7 % par rapport à l'année dernière. Le nombre de chercheurs actifs dans le secteur a augmenté de 25,5 % au cours des cinq dernières années.

  • Pour la première fois, les exportations totales de médicaments et de vaccins ont dépassé les 100 milliards d'euros, ce qui représente 17 % du total des exportations belges. Chaque jour, le secteur belge exporte pour 275 millions d'euros.

  • Enfin, l'industrie biopharmaceutique est l'un des rares secteurs à générer un excédent commercial important (19,4 milliards d'euros) en exportant des médicaments et des vaccins.

CarolineLachBlauw

« Bien que les chiffres pour 2021 indiquent que le secteur pharmaceutique belge est fort, ce n'est pas une garantie pour l'avenir. Notre secteur reste l'un des plus dynamiques de l'économie belge, mais l'environnement reste fragile. La Pharma Valley belge est confrontée à une concurrence sérieuse de la part d'autres pays qui soutiennent fortement leur propre secteur biopharmaceutique.

En outre, nous observons une tendance inquiétante : de plus en plus d'activités de R&D dans l'industrie pharmaceutique quittent l'Europe au profit des États-Unis ou de l'Asie. Il y a 25 ans, environ la moitié des nouveaux médicaments provenaient d'Europe. Aujourd'hui, il n'en reste plus qu'un cinquième. Pour arrêter cette évolution, l'Europe - et certainement la Belgique - doit prendre des mesures urgentes.

Pour pharma.be et ses membres, la santé est essentielle. Notre mission est de transformer les connaissances en solutions et de les mettre sur le marché pour que les patients puissent en bénéficier. Bien que les entreprises belges investissent considérablement dans la recherche et le développement de médicaments innovants, il arrive trop souvent que ces médicaments ne soient pas disponibles assez rapidement pour les patients de notre pays.

Il s'agit d'un problème structurel qui place notre pays dans la moyenne européenne, loin derrière les pays voisins où les patients ont obtenu le remboursement de ces innovations. Un détail important à cet égard est le fait que les dépenses en médicaments ont augmenté beaucoup plus lentement que les autres dépenses du budget de la santé de l'INAMI au cours de la dernière décennie.

Les derniers chiffres de l'industrie pharmaceutique prouvent l'importance de ce secteur pour notre pays. Nous devons entretenir ce moteur de croissance, d'emploi et d'innovation, car les patients et la société dans son ensemble en bénéficieront. »

Caroline Ven
CEO pharma.be

Découvrez notre publication en français

Découvrez notre publication en anglais

Become a member

Intéressé(e) à recevoir les nouvelles de pharma.be

Etre au courant de ce qui vie au sein de l'industrie pharmaceutique ? Inscrivez-vous à notre lettre d'information.