Un impact positif sur l’économie

Information
Secteur
Impact social
Report-to-Society

La vallée bio-pharmaceutique belge, unique en son genre, compte des acteurs de classe mondiale et est leader dans le développement de médicaments et de vaccins révolutionnaires. Outre la valeur ajoutée pour les patients, le secteur des soins de santé et la société, notre secteur biopharmaceutique performant fournit également un rendement économique direct, et a même un impact positif sur les finances publiques.

En termes d’emploi, pas moins de 130.000 emplois sont liés à l’industrie bio-pharmaceutique (emplois directs, indirects et induits).

La valeur économique de l’industrie bio-pharmaceutique - Emploi

Grâce au leadership international de notre industrie bio-pharmaceutique, l’emploi dans ce secteur est en hausse en Belgique. Au cours des cinq dernières années, le nombre d’employés a augmenté de 18,7 % pour atteindre 40 464 personnes. L’année 2020, année de la COVID-19, représente environ un tiers de cette croissance. La croissance de l’emploi dans l’industrie bio-pharmaceutique belge est plus élevée que dans l’ensemble de l’industrie manufacturière, dont le taux de croissance a diminué de 0,6 %.

Si l’on replace ces chiffres dans une perspective européenne, leur importance devient encore plus évidente. La Belgique occupe la troisième place, tant en termes de part dans l’emploi total qu’en termes de part dans l’emploi de l’industrie de transformation.

Le secteur fournit non seulement beaucoup d’emplois, mais aussi des emplois très diversifiés. Le paysage bio-pharmaceutique belge est en effet très varié, allant de petites start-ups et d’entreprises de biotechnologie très innovantes à de grandes sociétés de production multinationales, en passant par des entreprises familiales de taille moyenne et des filiales locales de multinationales.

Les entreprises sont diverses, mais les profils requis par le secteur le sont aussi : des personnes aux qualifications modestes à celles aux qualifications élevées. Toutefois, dans ce secteur à forte intensité de connaissances, le nombre de salariés hautement qualifiés est beaucoup plus élevé que dans les autres secteurs. Un peu moins de 70 % des salariés sont titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur.

En termes de diversité des genres, le secteur bio-pharmaceutique peut présenter une image relativement équilibrée. Au cours des trois dernières années, le secteur a employé au total un peu moins de 50 % de femmes. Dans le domaine de la recherche, les chercheuses sont même majoritaires, avec 60 % en 2020.

Le secteur est également diversifié en termes de nombre de travailleurs non belges employés. Entre 2018 et 2020, leur part est passée de 8 % à 14 %.

En Belgique, le secteur peut compter sur un vaste réservoir de travailleurs qualifiés. Cela est rendu possible par la présence de douze universités qui fournissent une base éducative solide et un afflux stable de travailleurs hautement qualifiés et productifs. Certains de ces employés hautement qualifiés sont employés comme chercheurs dans la recherche et le développement (R&D). Au cours des quatre dernières années, ce groupe a augmenté de près de 40 %

Geert Steurs et Thomas Cloots expliquent l'importance de l'industrie pharmaceutique en termes d'emploi
Become a member

Intéressé(e) à recevoir les nouvelles de pharma.be

Etre au courant de ce qui vie au sein de l'industrie pharmaceutique ? Inscrivez-vous à notre lettre d'information.