Diabète: l’innovation pour contrer les effets d’une épidémie

La Journée Mondiale du Diabète, le 14 novembre

13/11/2018

En Belgique, le diabète touche près de 507 000 personnes, soit 1 Belge sur 20. Cependant, si on suppose que 500 000 autres personnes sont atteintes de diabète sans le savoir elles-mêmes, on en arrive à 1 sur 10. Toutes les 7 secondes, une personne meurt du diabète dans le monde.

Mais au fait, qu’est-ce que le diabète ? Il s’agit d’une maladie chronique qui apparaît lorsque le pancréas ne produit plus suffisamment d’insuline ou quand le corps ne parvient plus à utiliser efficacement l’insuline qu’il produit. Il s’agit d’une maladie qui peut engendrer des complications graves si elle n’est pas soignée. Or, une personne atteinte sur deux ignore qu’elle est malade ! Le dépistage est donc capital !

Il existe trois types principaux de diabète : le diabète de type 1, le diabète de type 2 et le diabète “gestationnel”.

Le diabète de type 1 est le résultat d’un processus auto-immun qui apparaît très soudainement. Les personnes atteintes ont besoin d’une insulinothérapie pour survivre.

Le diabète de type 2, qui concerne 85 à 90 % des personnes atteintes, peut passer inaperçu et ne pas être diagnostiqué pendant des années. Dans de tels cas, les personnes atteintes n’ont pas conscience des dégâts que provoque leur maladie. Ainsi, 30 minutes d’exercice physique par jour peuvent réduire de 40 % le risque de développer un diabète de type 2.

On parle de diabète de grossesse ou “gestationnel” lorsque des femmes enceintes n’ayant jamais présenté de diabète auparavant présentent un taux de glycémie élevé durant leur grossesse. S’il n’est pas contrôlé et traité, ce diabète peut augmenter le risque de fausse couche et de mise au monde d’un bébé trop gros et premature.

Pour contrôler cette maladie chronique, les spécialistes s’appuient sur des mesures hygiéno-diététiques, mais aussi sur des insulines innovantes, de nouveaux dispositifs médicaux tels que les glucomètres ou les pompes à insuline, et un arsenal d’antidiabétiques important, qu’enrichissent les biothérapies.

Face à l’épidémie qui guette, la recherche se poursuit vigoureusement pour concevoir de nouveaux médicaments, développer des insulines intelligentes voire créer des cellules bêta artificielles avec, en ligne de mire, l’espoir d’une guérison prochaine du diabète de type 1.

Lire la brochure de pharma.be

Source: La Dernière Heure 12-11-2018