Brussels Airport élargit ses services et développe sa collaboration avec le secteur pharmaceutique

09/01/2019

En tant qu’aéroport de prédilection en Europe pour le transport de produits thermosensibles, Brussels Airport continue d’investir dans des services et produits sur mesure pour le secteur pharmaceutique, l’un des secteurs clés de notre pays. L’aéroport offre de nouvelles infrastructures et de nouveaux outils au secteur et intègre de nouvelles technologies comme le blockchain dans ses services.


« Dans le cadre de notre stratégie Cargo, Brussels Airport a pris depuis plusieurs années la position de leader international dans le transport des produits pharma et biotech, secteurs clé pour notre pays. Nous continuons à investir massivement dans des infrastructures logistiques adaptées aux besoins spécifiques des industries pharmaceutique et biotechnologique, ce qui nous permet de garantir la chaîne du froid si essentielle pour les médicaments et vaccins. Nous développons aussi des solutions innovantes basées sur des nouvelles technologies comme le blockchain utilisé pour notre plateforme digitale BRUCloud qui permet à tous les acteurs concernés de suivre en temps réel le trajet des produits transportés », déclare Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company.

Après avoir obtenu le certificat de qualité CEIV pour son département cargo en 2014 en tant que premier aéroport au monde, Brussels Airport est internationalement considéré comme la référence pour le transport de produits thermosensibles, tels que les médicaments et les vaccins.

La Belgique, un hub pharmaceutique majeur pour l’exportation en Europe et dans le monde

La Belgique est un pôle important en Europe et dans le monde pour l’exportation de médicaments et de vaccins. En 2017, 40,3 milliards d’euros de produits pharmaceutiques ont été exportés depuis notre pays, soit 10,6% des exportations belges. Cela fait de la Belgique le deuxième pays d’Europe en volume absolu, après l’Allemagne, et le deuxième après l’Irlande si l’on tient compte de la population du pays. 12,3% du total des exportations européennes de produits pharmaceutiques sont expédiés depuis la Belgique.

« Près de la moitié (48,9%) de ces exportations sont destinées à des pays en dehors de l’Union européenne », déclare Catherine Rutten, CEO de pharma.be, l’organisation représentant 130 entreprises pharmaceutiques innovantes dans notre pays. « C’est en partie grâce aux investissements des partenaires logistiques, tels que Brussels Airport Company, que la Belgique est un pays de prédilection pour les exportations pharmaceutiques vers des pays lointains. Notre pays joue donc aussi un rôle dans le domaine de la santé mondiale.»

« La Belgique joue un rôle exceptionnel dans l'industrie (bio) pharmaceutique », souligne également Tom Van Wesemael, responsable des sciences de la vie chez Deloitte. « Le savoir-faire belge en matière d'exportation, associé aux infrastructures existantes et au niveau élevé de connectivité avec le reste de l'Europe et du monde, font de la Belgique un pays attractif pour les entreprises qui souhaitent investir et se développer. »

Un aéroport sur mesure pour le secteur pharmaceutique

Au fil des ans, divers produits et services ont été développés sur mesure pour le secteur pharmaceutique. L’Airside Pharma Transporter suscite par exemple un vif intérêt, ce véhicule garantissant une température mesurable et constante sur le tarmac durant toute la chaine de transport.

La particularité de Brussels Airport est aussi la coopération étroite entre les différents acteurs de la chaine logistique. Résultat d’une bonne dose d’esprit d’entreprise, le BRUcloud a été lancé il y a quelques années. Il s’agit d’une plateforme ouverte de partage de données où toutes les entreprises concernées rassemblent des informations via une série d’applications digitales. L’intégration récente de nouvelles technologies telles que la Blockchain fait en outre disparaître le papier d’une partie du travail, un choix écologique qui permet également un gain considérable en temps et en efficacité.

L’aéroport continuera également d’axer sa stratégie sur le secteur pharmaceutique au cours des prochaines années. Ainsi, Brussels Airport investit 100 millions d’euros pour la construction de bâtiments logistiques ultramoderne d’une surface de 100.000 m² dans sa zone cargo, dont une moitié sera spécialement conçue pour le traitement des marchandises de haute qualité et thermosensibles, comme les produits pharmaceutiques.

Un aéroport travaillant en collaboration avec le secteur pharmaceutique

Au sein du groupe de coopération internationale Pharma.aero, dont Brussels Airport est l’un des membres fondateurs avec les aéroports de Miami et de Singapour, deux corridors dits pharmaceutiques ont récemment été aménagés, sur les grandes routes commerciales Bruxelles-Montevideo et Bruxelles-Hong Kong. Au sein du corridor, tous les acteurs de la chaîne logistique respectent les exigences de qualité imposées pour garantir une chaîne du froid ininterrompue.

« Les paramètres de qualité d’un corridor pharmaceutique ont été définis en collaboration avec les entreprises pharmaceutiques. À l’avenir, Brussels Airport veut élargir encore le nombre de couloirs pharmaceutiques afin de rendre possible un transport pharmaceutique de qualité depuis notre pays et vers le monde entier », a déclaré Arnaud Feist.