Animal Health

  • La Belgique, centre d'exportations (bio)pharmaceutiques de premier plan

     

    L’année 2018 est une nouvelle année record. La valeur des produits (bio)pharmaceutiques exportés dans le monde entier au départ de la Belgique s’est élevée à 42,9 milliards d’€, soit un taux de croissance de 6,2 % par rapport à l’année précédente(1). La Belgique est idéalement  située au coeur de l’Union européenne, elle dispose d’infrastructures logistiques denses et de haute qualité. Notre pays conforte sa position de centre d’exportations (bio)pharmaceutiques de premier plan.

     

     

    Le saviez-vous ?

    En 2018, chaque jour, il a été exporté depuis la Belgique pour près de 118 millions d’€ de produits (bio)pharmaceutiques.

     

    LES EXPORTATIONS (BIO)PHARMACEUTIQUES BELGES SONT DESTINÉES AU MONDE ENTIER

    Les entreprises (bio)pharmaceutiques installées en Belgique sont résolument tournées vers le monde. Près de la moitié (46 %) des exportations de médicaments sont réalisées en dehors des frontières de l’Union européenne, majoritairement vers les Etats-Unis. Au sein de l’UE, la première destination est l’Allemagne. La Belgique constitue donc un centre névralgique mondial pour la distribution des médicaments et de vaccins.

     

      

    Lien vers notre brochure : cliquez ici


    (1) Sources : BNB, concept communautaire

     

  • Record d'investissements pour les médicaments innovants

     

    3,6 milliards d'investissements dans la recherche en 2018

    Le secteur (bio)pharmaceutique joue un rôle moteur dans la découverte et la production des médicaments innovants. En 2018, près de 3,6 milliards d’€ (1) ont été investis dans la recherche et développement en Belgique par les entreprises (bio)pharmaceutiques, soit 10 millions d’€ par jour. Ce chiffre est encore en augmentation par rapport à l’année 2017 qui était une année record avec, pour la première fois, le cap des 3,5 milliards d’€ dépassé.

     

     

    Le saviez-vous ?

    Près d’un brevet pour les médicaments innovants tous les deux jours. Avec 162 demandes de brevets introduites en Belgique en 2018 (2) (+30 % sur un an), l’industrie pharmaceutique s’est particulièrement distinguée en tant que secteur innovant.

    Lien vers notre brochure : cliquez ici


    (1) Source : pharma.be (sur la base des données fournies par les entreprises membres de pharma.be)
    (2) Source : Office européen des brevets (OEB)

     

  • Les prix de 4 000 médicaments ont diminués le 1er avril 2019

     

    Le 1er avril 2019, les prix de 4 000 médicaments ont diminués. Ces baisses de prix concernent 1 377 anciens médicaments originaux et leurs variantes génériques.

    Les baisses de prix s'élèveront à au moins 2,41 % et pourront atteindre dans certains cas 10 %. Elles s’appliqueront notamment à des antihypertenseurs, à des médicaments contre l'asthme et à des médicaments contre les rhumatismes.

     

    « En Belgique, environ 9 900 médicaments différents (présentations) sont disponibles. Le prix de 4 033 d’entre eux, donc plus de 40 % de tous les médicaments en Belgique, va baisser au 1er avril », déclare Herman Van Eeckhout, Senior directeur Politique des médicaments chez pharma.be « Ces baisses cadrent dans des mesures d'économie supportées par le secteur pharmaceutique, lors de l'élaboration du budget des médicaments 2019, et ont été approuvées par le Parlement».

     

    « Grâce à ces réductions de prix, les patients devront débourser environ 10 millions d'euros en moins par an pour payer leurs médicaments », se réjouit Catherine Rutten, CEO de pharma.be « En outre, les pouvoirs publics dépenseront eux aussi quelque 70 millions d'euros en moins chaque année pour ces médicaments plus anciens. Ceci permettra de libérer une marge budgétaire pour investir dans les médicaments et les thérapies les plus récents ».

    Découvrez ici le communqué de presse de pharma.be

  • L'industrie du médicament, moteur de l'emploi en Belgique

     

    37.073 personnes travaillent dans le secteur (bio)pharmaceutique en Belgique (1). En 5 ans, le nombre total d’emplois créés dans les entreprises du secteur a augmenté de près de 10 % sans compter les emplois indirects. Aujourd’hui, le secteur (bio)pharmaceutique représente 7,8 % de l’emploi total de l’industrie manufacturière.

     

     

    UN NOMBRE CROISSANT DE CHERCHEURS (2)

    Le secteur (bio)pharmaceutique est aussi l’un des secteurs les plus innovants de Belgique. En 2018, il a encore attiré de nombreux chercheurs. Dans nos entreprises, 5.295 personnes s’attachent chaque jour à mettre au point les médicaments et les traitements de demain.

     

     

    Entre 2014 et 2018, 1.173 nouveaux chercheurs ont rejoint le secteur (bio)pharmaceutique, soit une augmentation de plus de 28 %.

    Lien vers notre brochure : cliquez ici


    (1) Sources : ONSS, pharma.be
    (2) Source : entreprises membres de pharma.be actives dans la recherche et développement