COMMUNIQUÉ DE PRESSE : AVEC 503 ESSAIS CLINIQUES APPROUVÉS EN 2020, LA BELGIQUE CONFIRME SA POSITION DE RÉFÉRENCE EN EUROPE EN 2020

20/05/2021

Bruxelles, le 20 mai 2021 - La Journée internationale des essais cliniques met en évidence l'importance des essais cliniques pour les nouveaux vaccins et médicaments en ce 20 mai 2021. Une journée qui prend tout son sens avec la pandémie que nous connaissons depuis de nombreux mois. En 2020, la Belgique a confirmé sa position de leader européen des essais cliniques, avec 503 demandes approuvées, dont 80 % ont été initiées par des entreprises. Dans la recherche d'une solution au COVID-19, la Belgique a donné le feu vert à 34 demandes d'essais cliniques.


Un essai clinique permet de tester l'efficacité et la sécurité d'un nouveau médicament sur l'homme. Il s'agit donc d'une phase essentielle dans le développement d'un nouveau vaccin ou médicament. Non seulement les essais cliniques fournissent des informations précieuses sur le traitement des maladies, mais ils permettent également aux patients d'accéder à des traitements innovants avant même qu'ils n'arrivent sur le marché.

« Le nombre d’essais en 2020 est quasiment similaire à celui observé en 2019 », explique Nathalie Lambot, Advisor en études cliniques chez pharma.be « Sur les cinq dernières années, la Belgique se positionne de manière continue dans le peloton de tête des pays européens en termes de nombre d'autorisations d'essais cliniques par habitant. »

Cette position de leader s’explique par différents éléments, parmi lesquels une importante présence et une expertise historique des laboratoires des firmes pharmaceutiques, la qualité de la communauté scientifique, l’infrastructure des centres de recherche et des hôpitaux et le niveau d'expertise des chercheurs et des autorités compétentes, à savoir L’Agence fédérale des Médicaments et Produits de Santé (AFMPS), en ce compris les avis scientifiques qui en émanent.

Le nombre d’essais cliniques élevé démontre la volonté des firmes pharmaceutiques de poursuivre leurs investissements dans notre pays pour trouver de nouvelles solutions pour un large nombre de domaines thérapeutiques. Le cancer arrive largement en tête des essais cliniques menés en Belgique, suivi par les maladies infectieuses et la neurologie. Les recherches de solutions pour contrer la COVID-19 ne sont pas en reste.

34 essais pour contrer la COVID-19

Caroline Ven, CEO de pharma.be, explique : "Pour faire face à la crise actuelle, la Belgique a incontestablement joué son atout de pays de référence pour les essais cliniques. Il y a plus d'un an, au début de la pandémie, le gouvernement fédéral belge a introduit des mesures réglementaires supplémentaires pour stimuler les essais cliniques dans notre pays. L'AFMPS a introduit une procédure accélérée par laquelle l'approbation des demandes d'essais cliniques pour le test de médicaments pour le traitement ou la prévention du COVID-19 était traitée par les autorités compétentes et le comité d'éthique dans un délai maximum de 4 jours ouvrables. C'est exceptionnel. Associés à l'investissement continu en R&D, les nombreux essais cliniques placent notre pays à la pointe de la lutte contre le COVID-19".