Communiqué de presse - 72% DES ENTREPRISES PHARMACEUTIQUES INNOVANTES BELGES REALISENT DES EFFORTS SUPPLEMENTAIRES DANS LE COMBAT CONTRE LA COVID-19

27/11/2020

Une enquête récente* menée parmi les membres de pharma.be démontre qu’en Belgique, près des trois quarts (72%) des entreprises pharmaceutiques ont fourni des efforts supplémentaires dans le combat contre la COVID-19 depuis le début de la pandémie.


La Belgique, pilier biopharmaceutique en Europe

Notre pays fait honneur à sa réputation de pilier biopharmaceutique en Europe et dans le monde. Les entreprises signalent autant d’investissements supplémentaires dans la recherche et le développement de traitements contre la COVID-19 (19%) que dans le développement de nouveaux vaccins (6 entreprises, à savoir AstraZeneca, Janssen (J&J), MSD, Pfizer en Sanofi / GSK).

Au total, près d’un tiers des entreprises a lancé des études cliniques liées à la COVID-19 en Belgique. A ce jour, 31 études cliniques liées à l’efficacité et à la sécurité des candidats vaccins ou des traitements contre la COVID-19 sont en cours en Belgique.

En plus des investissements dans la recherche et dans le développement, il a aussi été investi en capacité supplémentaire. Il s’agit ici en première place d’une augmentation de capacité de production mais aussi d’investissements dans la logistique. L’un et l’autre signifient que, malgré les circonstances macro-économiques difficiles qui ont été générées par la pandémie actuelle, un quart des entreprises pharmaceutiques a continué de recruter. Cela se déclare en partie par le fait que trois groupes industriels impliqués dans le développement d’un vaccin contre la COVID-19, notamment Pfizer, GSK et AstraZeneca, prévoient une part importante de leur production en Belgique.

Malgré la situation actuelle, les entreprises belges s’efforcent de maintenir le rythme des essais cliniques dans les autres champs thérapeutiques. Elles mettent tout en oeuvre pour assurer une capacite optimale de soins pour les patients en Belgique. La balance n’est toutefois pas totalement positive. Les entreprises font notamment le constat – tout comme les hôpitaux et le personnel de santé de première ligne – que nombre d’autres thérapies sont reportées ou annulées. Des études cliniques qui ne sont pas liées à des traitements pour la COVID-19 ainsi que le remboursement de nouveaux médicaments sont également retardés. Dans l’enquête auprès des membres de pharma.be, 62% des entreprises déclarent avoir affaire à des conséquences financières négatives des suites de la pandémie. Néanmoins, la plupart des entreprises ont pris à coeur leur responsabilité sociale en faisant des dons (entre autres du matériel de protection donné aux hôpitaux), la mise à disposition de laboratoires et autres.

Caroline Ven, CEO de pharma.be déclare :

« La pandémie de COVID-19 a démontré de manière dramatique à quel point notre vie socio-économique est vulnérable si nous ne parvenons pas à combattre des maladies hautement contagieuses voire même mortelles. Les mesures en matière, entre autres, d’isolement, de maintien des distances et de fermeture des activités non essentielles sont cruciales pour éviter pire, mais laissent des marques profondes sur le plan économique et de notre vie sociale.

Grâce à la collaboration entre les centres de recherche aussi bien universitaires que des entreprises, et des énormes moyens publics et privés qui ont été mis à disposition à court terme, nous sommes à l’aube d’une percée en matière de vaccins adéquats. Le traitement de la maladie est, lui aussi, bien plus au point qu’il ne l’était en début d’année.

Nous appelons donc les autorités belges, au niveaux fédéral et régional, à apprécier à sa juste valeur l’écosystème belge particulièrement précieux dont les entreprises pharmaceutiques font partie. A côté d’un climat propice à la recherche et au développement, il s’agit de règles et de critères rapides pour livrer ces innovations thérapeutiques aux patients. »

Pour plus d’information sur ce sujet, cliquez ici : https://pharma.be/fr/concentrer/covid-19.html

*Enquête menée entre le 16 et le 23 novembre 2020 parmi les membres de pharma.be