L’exportation belge de médicaments prospère grâce à un secteur logistique des plus performants

07/06/2017

40,7 milliards d’euros : il s’agit de la valeur totale des exportations belges de médicaments et de vaccins en 2016, un chiffre stable par rapport à celui de l’année précédente. C’est ce qui ressort des Chiffres pharma 2016 publiés par pharma.be. Ce chiffre impressionnant est notamment dû à la position géographique unique de la Belgique, à son accès aisé aux marchés étrangers via de vastes infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires et à l’excellence des services des partenaires logistiques, qui assurent la distribution optimale de traitements innovants.


Les innovations développées dans les entreprises pharmaceutiques en Belgique débouchent ainsi souvent sur des innovations au plan logistique. Les secteurs pharmaceutique et logistique permettent une meilleure distribution des traitements innovants, et ce dans le monde entier.

Quelques chiffres exceptionnels

  • La Belgique compte 32 sites de production produisant des médicaments innovants,

  • ainsi que 10 centres de distribution mondiaux ou européens spécifiques au secteur pharmaceutique

  • En 2016, le secteur a exporté pour 40,7 milliards d’euros de médicaments et autres vaccins.

  • Près de la moitié (47,6 %) des médicaments belges exportés sont distribués dans des régions situées à l’extérieur de l’Union européenne :

    • 1/5e (20,5 %) des exportations belges de médicaments atterrissent aux États-Unis ;

    • 1/8e (12,6 %) des exportations sont destinées au marché asiatique.

Cliquez ici et découvrer toute la brochure "Chiffres pharma 2016"

Porte d’accès à l’Europe et au reste du monde

Le savoir-faire belge en matière d’innovation pharmaceutique et de distribution efficace des médicaments jusqu’aux patients est largement reconnu à travers le monde. Le pourcentage des exportations vers des marchés éloignés (émergents) est lui aussi remarquable : près de la moitié (47,6 %) des exportations de médicaments depuis la Belgique dépassent les frontières européennes (pour les exportations totales, il s’agit de 28 %). Les États-Unis demeurent le principal partenaire commercial de la Belgique sur le plan des médicaments et des vaccins, les exportations vers ce pays atteignant les 20,5 %.

Une contribution notable et stable à l’économie belge

L’économie belge repose en grande partie sur les résultats exceptionnels des exportations des entreprises pharmaceutiques implantées en Belgique, les médicaments représentant année après année pas moins de 1/10e (11,3 %) des exportations totales de marchandises du pays.

Le secteur a ainsi à nouveau réalisé un solde commercial positif de plus de 7,2 milliards d’euros en 2016, ce qui équivaut à une hausse de près d’un milliard d’euros (soit 14,3 %) par rapport à 2015. Il a donc contribué de manière considérable au solde positif de la balance commerciale belge (24,1 milliards d’euros) en 2016.

Innovation pharmaceutique et progrès logistiques vont de pair

Le développement et la production croissants de médicaments et de vaccins dans les entreprises pharmaceutiques se traduisent également par des activités et de l’emploi supplémentaires chez des tiers. Un emploi dans le secteur pharma fourni environ 4,6 emplois dans d’autres secteurs, notamment dans le secteur logistique qui est fortement développé dans notre pays.

La distribution et la livraison de médicaments sont devenues une activité stratégique pour les différents partenaires logistiques en Belgique qui utilisent le transport routier, aérien ou maritime. Ces dernières années, ces partenaires ont fortement investi dans les infrastructures (notamment dans des « zones de froid » pour un meilleur entreposage des produits pharmaceutiques sensibles à la température) ainsi que dans des solutions informatiques high-tech, et ce afin de faire parvenir les médicaments dans les meilleures conditions jusque chez le patient. L’innovation dans les entreprises pharmaceutiques entraine ainsi souvent des innovations dans le secteur logistique.

Kris Peeters, Vice-Premier ministre et ministre de l’Emploi, de l’Économie et des Consommateurs, chargé du Commerce extérieur : « La Belgique combine un secteur pharmaceutique de renommée mondiale avec un réseau logistique bien développé. C’est ce qui nous rend quasi uniques à l’échelle mondiale. La Belgique doit sa force logistique à sa position géographique idéale, au cœur de l’Europe. Ainsi, 60 % de la population européenne réside dans un rayon de 500 km autour de la Belgique. Nous avons également investi massivement dans nos infrastructures routières, ferroviaires et de navigation. De plus, les infrastructures portuaires et les aéroports belges garantissent une livraison des produits en un temps record aux quatre coins du monde. »

Catherine Rutten, CEO de pharma.be : « Pour conserver notre reconnaissance mondiale en tant que pays exportateur, il faut que autorités et les autres personnes compétentes continuent d’investir dans le secteur pharmaceutique et logistique, car ces deux secteurs vont effectivement de pair. »

Les « Chiffres pharma » sont une publication annuelle de pharma.be, qui démontre l’importance du secteur pharmaceutique belge pour l’économie du pays, à travers une série d’indicateurs clés importants : emploi, R&D, exportations et solde commercial.

Sources

Chiffres pharma 2016 (pharma.be)

Statistiques Commerce extérieur de la Belgique (2016)

Porte-parole de pharma.be :

Stefaan Fiers (02 661 91 27 - 0476 76 90 77) – sf@pharma.be

Site Web : www.pharma.be