« Les investissements dans la recherche de médicaments innovants en Belgique n’ont jamais été aussi importants »

13/04/2017

2,89 milliards d’euros : il s’agit du montant que les entreprises pharmaceutiques belges ont investi dans la recherche et le développement (R&D) de nouveaux médicaments en 2016. Ce chiffre, qui établit un nouveau record, montre une progression de 11,6 % par rapport à 2015. Et cette croissance impressionnante s’accompagne également de nouveaux emplois. En 2016, 552 nouveaux postes de travail ont ainsi été créés dans les entreprises pharmaceutiques, dont près de la moitié dans les départements R&D. Au total, ce secteur emploie pas moins de 35 250 personnes en Belgique.


Chiffres de croissance du secteur pharmaceutique en Belgique pour l’année 2016 :

• 2,89 milliards d’euros d’investissements en R&D (+ 11,6 % par rapport à 2015)

• 4 500 chercheurs (+5,5 % par rapport à 2015)

• 35 250 emplois (+1,6 % par rapport à 2015)

Source : Chiffres pharma 2016 – publication de pharma.be

Le secteur pharmaceutique reste le plus innovant en Belgique. Ensemble, les départements R&D des entreprises pharmaceutiques belges ont investi en 2016 pas moins de 2,89 milliards d’euros dans la recherche de nouveaux traitements innovants. Il s’agit d’une hausse de 11,6 % par rapport à 2015 et d’un nouveau record pour le secteur.

« Les investissements dans la recherche de nouveaux médicaments en Belgique n’ont jamais été aussi importants. Les multinationales pharmaceutiques belges, mais également les petites et moyennes entreprises pharmaceutiques, disposent d’excellentes infrastructures et de forces vives talentueuses pour mener à bien la recherche de traitements et vaccins innovants. » Catherine Rutten, CEO de pharma.be, l’Association Générale de l’Industrie du Medicament

Les investissements toujours plus importants dans la recherche et le développement entraînent également l’embauche de nouveaux chercheurs hautement qualifiés : près de 4 500 personnes travaillent aujourd’hui dans la recherche pharmaceutique, ce qui représente une hausse de 5,5 % par rapport à 2015.

Grand créateur d’emploi : 552 nouveaux postes

L’an dernier, le secteur a créé 552 nouveaux postes, pour parvenir à un total de 35 250 emplois en Belgique, soit une hausse de 1,6 % par rapport à 2015, grâce notamment à une intensification des activités de R&D et de production dans notre pays. La part du secteur pharmaceutique dans l’industrie manufacturière s’élève ainsi à 7,6 %.

Des talents diversifiés

Plus de la moitié du personnel (57,5 %) a suivi un enseignement supérieur, tandis que près d’une personne sur 3 (29 %) est titulaire d’un diplôme universitaire. Mais le pharmaceutique attire également de nombreux talents venus d’autres pays : ainsi, près d’un chercheur sur 5 (18 %) est étranger.

Les entreprises pharmaceutiques créent aussi un grand nombre d’emplois indirects dans d’autres secteurs, notamment dans les hôpitaux (études cliniques) et dans le domaine de la logistique. Ainsi, chaque emploi du secteur pharmaceutique entraîne la création d’environ 4,6 emplois supplémentaires dans d’autres secteurs.

« Notre secteur est et reste l’un des principaux pôles de croissance de l’économie belge. Le partage et la collaboration avec les universités et centres de recherche contribuent à créer un environnement favorable à la recherche et à l’innovation. Il en résulte également des chiffres d’investissement exceptionnellement élevés dans la recherche et le développement. » Catherine Rutten, CEO de pharma.be

Cliquez ici pour consulter la publication « Chiffres pharma 2016 » dans son intégralité.

Contact :

Stefaan Fiers – Porte-parole de pharma.be

sf@pharma.be – 0476 76 90 77