Diminution du prix de quelque 1.300 médicaments au 1er mars : une économie de 11 millions d’euros pour les patients

26/02/2016

Bonne nouvelle pour le patient : à partir du 1er mars 2016, quelque 1.300 médicaments deviendront sensiblement meilleur marché, et ce grâce au Pacte d’avenir que la ministre de la Santé publique Maggie De Block a conclu à l’été 2015 avec l’industrie pharmaceutique.


Ces diminutions de prix importantes (jusqu’à 17,8 pour cent) feront baisser la facture des médicaments pour les patients de 11 millions d’euros sur une base annuelle. L’assurance maladie, elle aussi, économisera ainsi 59,3 millions d’euros. Ce qui porte l’économie totale à quelque 70 millions d’euros sur une base annuelle.

« Ces économies permettront de dégager une marge budgétaire pour mettre des médicaments innovants à la disposition des patients. Un signal positif pour les entreprises pharmaceutiques innovantes en Belgique, qui représentent 11,2 pour cent de l’ensemble des exportations belges et emploient 34.000 travailleurs dans notre pays », explique Catherine Rutten, CEO de pharma.be, l'organisation coupole du secteur pharmaceutique dans notre pays.

Le patent cliff à l’origine de fortes baisses de prix

Ces diminutions de prix sont dues à l’instauration de ce que l’on appelle le patent cliff, une réforme structurelle et drastique de la réglementation des prix des médicaments. Cette réforme entre en vigueur au 1er mars 2016.

A cette date, le prix de 1.305 médicaments, dont 516 originaux, baissera. Ces 516 médicaments innovants se trouvent déjà dans le remboursement de référence. Cela signifie qu’une variante générique est disponible et qu’ils ont déjà subi une diminution de prix substantielle. Jusqu’à présent, ces médicaments faisaient l’objet de baisses de prix successives étalées sur six ans.

Ces diminutions de prix seront désormais immédiatement d’application dès qu’un médicament arrivera dans le remboursement de référence. Au 1er mars 2016, il y aura une régularisation de tous les médicaments se trouvant déjà dans le remboursement de référence, mais auxquels toutes les diminutions de prix n’ont pas encore été appliquées. Ceci entraîne des baisses de prix supplémentaires variant de 6 à 17,8 pour cent, avec pour conséquence une économie immédiate de 11 millions d’euros pour le patient et de 59,3 millions d’euros pour l’assurance maladie sur une base annuelle. Soit une économie totale d’un bon 70 millions d’euros sur une base annuelle.

Des économies pour le patient

A partir du 1er avril 2016, le patent cliff sera appliqué automatiquement quand un médicament original perdra son brevet et qu’une variante générique sera disponible.

  • Le prix des médicaments de catégorie A, tels que les médicaments contre le cancer et le diabète, diminuera de 60,73 pour cent par rapport au prix initial.
  • Le prix de tous les autres médicaments diminuera de 54,35 pour cent.

Une bonne nouvelle pour le portefeuille du patient belge, ainsi que pour l’assurance maladie.