Les entreprises pharmaceutiques : un moteur de la croissance économique en Europe

01/02/2017

L’industrie pharmaceutique continue de jouer un rôle important dans la croissance économique européenne. C’est l’une des conclusions du rapport « The Economic Footprint of selected pharmaceutical companies in Europe », élaboré par l’institut de recherche économique indépendant WifOR.

WifOR a étudié l’impact économique de 7 entreprises pharmaceutiques (*) et leur contribution à l’économie européenne sur la période 2010-2014. En 2014, les entreprises sélectionnées ont contribué au total pour 77,9 milliards d’euros au produit intérieur brut (PIB) européen.

Un énorme créateur d’emplois

Le rapport souligne également la contribution substantielle du secteur à l’emploi en Europe. Les entreprises concernées représentent près de 865.000 emplois, dont 153.027 emplois directs. Chaque emploi direct dans l’industrie pharmaceutique crée en outre 5 emplois indirects (par exemple chez des fournisseurs, des entreprises de services, etc.).

Investisseur solide dans l’innovation

Par ailleurs, les gros investissements du secteur dans la Recherche et Développement (R&D) constituent un atout de taille pour l’économie européenne. Ils sont fortement mis en avant dans le rapport WifOR. Les entreprises pharmaceutiques réinvestissent en effet 17,4 % de leur chiffre d’affaires dans la R&D, soit un sixième de l’ « objectif des 3 % » de la Commission européenne d’ici 2020.

Dans une réaction au rapport, Eric Cornut, directeur général ad interim de l’EFPIA, l’association coupole européenne de l’industrie pharmaceutique, insiste : « Dans un marché concurrentiel mondial, il est d’une importance cruciale que les décideurs politiques européens créent un climat attrayant pour la recherche, le développement et les investissements dans le domaine pharmaceutique. »

Lisez l’intégralité du rapport sur le site web de l’EFPIA.

(*) les 7 entreprises de l’enquête sont Abbvie, AstraZeneca, Boehringer Ingelheim, Ipsen, J&J, Novartis et Sanofi.