Création de l'Observatoire de l’industrie pharmaceutique

19/09/2018

Communiqué de presse

Un nouvel observatoire veille à la compétitivité internationale du secteur (bio)pharmaceutique dans notre pays

Bruxelles – le 19 septembre 2018

Ce matin, un tout nouvel Observatoire de l’industrie pharmaceutique a été créé par le Vice-Premier ministre et ministre de l'Economie Kris Peeters.

Créé au sein du SPF Economie, l’Observatoire analysera et évaluera la position concurrentielle du secteur pharmaceutique belge face aux évolutions dans d’autres Etats membres européens. Il publiera tous les deux ans un rapport formulant des recommandations stratégiques sur la base d’une comparaison internationale, et ce afin de renforcer cette position compétitive.

L’Observatoire est composé de seize membres, dont des représentants de l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé, de l’INAMI, du SPF Economie, du SPF Finances, du SPF Affaires Etrangères, du SPF Santé publique, du Bureau fédéral du Plan, de la Banque nationale de Belgique, du monde académique et du secteur pharmaceutique innovant.

« C’est un jour à marquer d’une pierre blanche pour notre pays », souligne Catherine Rutten, CEO de pharma.be. « L’Observatoire constitue un instrument unique en Europe, qui ancrera davantage encore la position exceptionnelle de la Belgique dans le domaine de l’innovation pharmaceutique. »

Le secteur pharmaceutique revêt une grande importance pour l’économie belge. Depuis de nombreuses années déjà, il est synonyme de plus d’emplois, de plus d’investissements et apporte une contribution positive à la balance commerciale. En 2017, les entreprises (bio)pharmaceutiques ont investi pour plus de 3,5 milliards d’euros dans la Recherche et Développement dans notre pays.

« Mais la concurrence est à l’affût », poursuit Geert Steurs, Chief Economist de pharma.be. « D’autres pays nous envient ces 3,5 milliards d’euros d’investissements, et essaient de capter une partie de ceux-ci. La création de cet Observatoire représente donc un signal très important vis-à-vis des entreprises : elle garantit qu’à l’avenir elles pourront continuer à investir chez nous dans les meilleures conditions. »

Lire plus: De Tijd 22-09-2018: Gezondheidssector is allergisch voor economische ratio

___________________________

Pour de plus amples informations :

Gregory Willocq, porte-parole FR, gsm 0475 98 09 03

Stefaan Fiers, woordvoerder NL, gsm 0476 76 90 77