Pfizer entame la construction d'une nouvelle unité de production à Puurs

12/09/2018

Le groupe Pfizer a posé la première pierre à Puurs (province d'Anvers) d'une unité de production d'un contraceptif administré à l'aide d'une seringue. L'entreprise pharmaceutique veut ainsi rendre plus accessible dans les pays du tiers monde ce moyen de contraception.

 

Le nouveau bâtiment comprendra une ligne de remplissage et d'emballage d'une seringue contenant le contraceptif DMPA. La seringue peut être administrée par la femme elle-même.

Le ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo, était présent mardi pour le lancement des travaux. "Selon l'Organisation mondiale de la Santé, plus de 200 millions de femmes dans les pays en développement souhaitent retarder leur grossesse ou l'éviter, mais elles n'utilisent pas de moyen de contraception moderne", a-t-il rappelé, soulignant que la construction de cette nouvelle unité "est une étape importante dans le soutien au bien-être et à l'émancipation des femmes dans les pays en développement."

Environ 30% de ce qui est produit à Puurs est destiné à des patients de pays en voie de développement, a pour sa part souligné le directeur de l'usine, Luc Van Steenwinkel.

La mise en service du nouveau bâtiment est prévue pour fin 2020. Pfizer a investi ces six dernières années 500 millions d'euros sur son site anversois, permettant la création de 1.000 emplois supplémentaires.

 

Source : Belga