Prix Galien: LLA

15/05/2018

La leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) est une maladie rare et potentiellement mortelle avec une incidence de     1,5 cas pour 100.000 habitants. En 2013, 120 patients en Belgique se sont vu diagnostiquer une LLA à cellules B. Si 60 % des diagnostics de LLA concernent des enfants, les adultes représentent 80 % des décès suite à cette maladie.

Environ la moitié des patients LLA font une rechute après le premier traitement. Le pronostic pour ce groupe de patients est très défavorable. Avec une chimiothérapie standard, le taux de survie chez les patients LLA ou qui n'ont pas réagi aux traitements précédents est d'à peine 10 % à 2 ans.
Le traitement de nouvelle génération entraîne une amélioration de la survie à long terme grâce à une liaison ciblée du conjugué anticorps-médicament aux cellules cancéreuses concernées. Les médicaments de nouvelle génération peuvent être pris oralement, ont une courte durée de demi-vie et agissent rapidement.

Cette année, le nouveaux traitement dans la leucémie lymphoblastique aiguë a une chance de gagner le prix Galien. Le prestigieux prix Galien, pratiquement l’équivalent du prix Nobel de la recherche pharmaceutique, existe depuis plus de 35 ans. Il est né d’une initiative française et a pris entretemps une dimension internationale. Pas moins de 17 pays décernent ce prix chaque année. Tous les ans, le prix Galien récompense principalement un médicament et un dispositif innovants ainsi qu’un chercheur prometteur en pharmacologie. Le prix favorise la recherche pharmaceutique et stimule l’innovation thérapeutique ce, dans l’intérêt de la santé publique.