Eddy Thomas (Elanco Animal Health): « Une alimentation saine et des animaux de compagnie en bonne santé enrichissent notre vie »

11/10/2017

Interview d’Eddy Thomas (Elanco Santé Animale)  sur les plus grands défis du secteur de la santé animale.

« Je vois plusieurs grands défis pour le secteur. Et en tout premier lieu, la pénurie alimentaire mondiale. L’accroissement de la population mondiale et des classes moyennes entraîne une demande croissante de lait, de viande, de poisson et d’œufs, et donc de davantage de moyens pour améliorer la production animale.

L’apparition de nouvelles affections chez les animaux et leur propagation rapide en raison de la mondialisation constituent une menace pour les humains comme pour les animaux. De même, l’augmentation des maladies difficiles à soigner sans antibiotiques de type shared-class (pouvant être administrés à la fois aux humains et aux animaux) nécessite des solutions urgentes. Il est donc indispensable de continuer à innover, tant du point de vue de la santé que de la production.

Par ailleurs, les gens ont plus d’animaux de compagnie qu’auparavant. Il est reconnu que l’animal de compagnie peut avoir un effet positif sur la santé de son maître. Un animal en bonne santé, qui peut jouir longtemps d’une vie de qualité, joue donc un rôle important dans la vie de son propriétaire. »

Eddy Thomas, directeur d’Elanco Benelux & Nordic, Elanco Santé Animale: « Une alimentation saine et des animaux de compagnie en bonne santé enrichissent notre vie. Nos produits sont destinés aux animaux. Mais cela ne nous empêche pas de considérer Elanco comme une entreprise axée sur l’humain. »

 

 

À propos de l’utilisation responsable des antibiotiques

« Voici quelques années déjà, Elanco a lancé un plan mondial en huit points visant à lutter contre l’antibiorésistance.[1] Ce faisant, Elanco souhaite, d’une part, instaurer davantage de modération dans la prescription et l’utilisation des antibiotiques shared-class et, d’autre part, mettre au point de nouveaux antibiotiques animal only – à administrer exclusivement aux animaux – et d’autres alternatives telles que des enzymes, vaccins, etc.

La convention « antibiotiques », conclue en 2016 entre l’Autorité fédérale et les secteurs concernés en Belgique, revêt une importance énorme car elle demande l’implication de toutes les parties concernées par la santé animale. Toutes les parties à cette convention s’engagent à réduire leur utilisation globale d’antibiotiques et, plus important encore, à encourager une utilisation responsable des antibiotiques. L’antibiorésistance menace en effet l’efficacité de médicaments importants, indispensables à la santé humaine et animale. » [1]

À propos du principe « One Health »

« Pour moi, le principe One Health promeut l’équilibre entre des animaux et êtres humains en bonne santé et un environnement sain. Bien s’occuper des animaux, au sein d’un environnement sain et durable, permet de réduire les maladies du cheptel et d’accroître l’efficience de la production de lait, de viande, de poisson ou d’œufs. Par ailleurs, l’application de ce principe se traduit par des animaux de compagnie en meilleure santé, qui vivent une vie plus longue et de meilleure qualité. Ce qui revêt aussi de l’importance pour la santé humaine. »

À propos d’Elanco

Elanco fait partie de l’entreprise Eli Lilly. Les produits innovants d’Elanco sont donnés tant aux animaux producteurs d’aliments (viande, poisson, lait et œufs) qu’aux animaux de compagnie (chiens, chats et chevaux). Les activités d’Elanco ont pour but de créer le plus de valeur possible pour les propriétaires d’animaux et les éleveurs, ainsi que pour les personnes chargées du bien-être et de la santé des animaux, pour les vétérinaires et les entreprises de production d’aliments pour animaux.