Journée internationale des essais cliniques

526 essais cliniques approuvés en 2019 : la Belgique confirme sa position de pays de référence en Europe

20/05/2020
Ce 20 mai 2020, les essais cliniques pour de nouveaux vaccins et médicaments sont mis à l’honneur par la célébration de la journée internationale des essais cliniques. Une journée pleine de sens en ces temps de pandémie. En 2019, la Belgique a confirmé son image de leader européen en essais cliniques, avec 526 demandes approuvées, dont 80% d’essais à l’initiative du secteur privé. Dans la recherche d’une solution pour contrer le COVID-19, la Belgique enregistre déjà le dépôt de 24 demandes d’essais cliniques pour le traitement ou la prévention de COVID-19.

Bruxelles, le 20 mai 2020

En 2019, 526 nouveaux essais cliniques ont été approuvés par les autorités belges. Environ 80% de ces études sont menées par des firmes pharmaceutiques. Une étude clinique teste l’efficacité d’une nouvelle molécule et constitue ainsi une phase essentielle dans le développement d’un nouveau vaccin ou médicament.

« Le nombre d’essais en 2019 est quasi similaire à celui observé en 2018 » explique Nathalie Lambot, experte en études cliniques chez pharma.be « Sur les cinq dernières années, la Belgique se positionne de manière continue dans le peloton de tête des pays européens en termes de nombre d'autorisations d'essais cliniques par habitant ».

Cette position de leader s’explique par différents arguments, parmi lesquels une importante présence et une expertise historique des laboratoires des firmes pharmaceutiques, la qualité de la communauté scientifique, l’infrastructure des centres de recherche et des hôpitaux et le niveau d'expertise des chercheurs et des autorités compétentes, à savoir L’Agence Fédérale des Médicaments et Produits de Santé (AFMPS), en ce compris les avis scientifiques qui en émanent.

« Ensemble, ces éléments contribuent à l’établissement d’un pôle d'excellence et à la réputation de la Belgique comme pays de référence pour des essais cliniques en Europe », explique Karel Van De Sompel, président de pharma.be « Le nombre d’essais cliniques en 2019 démontre la volonté des firmes pharmaceutiques de poursuivre leurs investissements dans notre pays pour trouver de nouvelles solutions pour un large nombre de domaines thérapeutiques, y compris dans la lutte contre le COVID-19 ».

24 essais pour contrer le COVID-19

« Pour faire face à la crise actuelle, la Belgique s'est appuyée sur ces forces en tant que pays de référence pour les essais cliniques » explique Catherine Rutten, CEO de pharma.be. « Le 26 mars dernier, lors de la bio-plateforme R&D avec les représentants de l’industrie pharmaceutique, le gouvernement fédéral belge a mis en place des mesures réglementaires supplémentaires pour stimuler les essais cliniques dans notre pays. Dans cette perspective, il faut souligner le travail remarquable de la part de l’AFMPS. Une procédure raccourcie a été mise en place afin de permettre l’approbation des demandes d'essais cliniques pour le test de médicament dans le cadre de traitement ou de prévention du COVID-19 en un maximum de 4 jours ouvrables par les autorités compétentes et le comité d'éthique. Ceci permet à notre pays de rester aux avant-postes dans la lutte contre le COVID-19 ».

Contact : Stefaan Fiers, porte-parole - 0476 76 90 77