COMMUNIQUE DE PRESSE - Les investissements dans la recherche scientifique ont augmenté de près d’un quart en 2019

29/06/2020

En 2019, les entreprises membres de pharma.be ont investi près de 26 millions de plus dans la recherche scientifique par rapport à l’année précédente (dans le cadre de collaborations avec la communauté médicale belge).

Bruxelles, le 30 juin 2020 – Des entreprises pharmaceutiques innovatives ont investi 196 millions d’euros dans la collaboration avec la communauté médicale belge en 2019. De ce budget, 137 millions (70%) ont été consacrés au financement de la recherche scientifique. Cela représente une augmentation de 23% par rapport à 2018. C’est ce qui ressort du récent rapport de la plateforme de transparence betransparent.be.


En 2019, 98 entreprises membres de pharma.be ont investi 196 millions d’euros dans la collaboration avec des organisations de santé, dont des universités, des hôpitaux, des associations de médecins et de pharmaciens ou des organisations de recherche dans l’agro-industrie, des fournisseurs de soins (médecins, pharmaciens, vétérinaires…) et des associations de patients en Belgique.

De plus en plus d’investissements dans la recherche scientifique

La répartition de ce budget dans les différentes catégories diffère sensiblement des années précédentes et marque surtout l’augmentation des investissements dans la recherche scientifique (+23% par rapport à 2018). Les investissements ont notamment été consacrés à hauteur de 70% (137,4 millions d’euros) à la recherche scientifique (p.ex. des études cliniques), à 13,5% (26,5 millions d’euros) à des manifestations scientifiques, à 6,6% (12,9 millions d’euros) à des dons et des bourses qui soutiennent les soins de santé et à 6% (11,4 millions d’euros) à des défraiements pour des missions de consultance et services. Enfin, 4% du budget ont été consacrés à la collaboration avec des associations de patients. Ceci concerne principalement des collaborations au niveau paneuropéen qui, de par leur implantation légale à Bruxelles, doivent être rapportées en Belgique.

Les entreprises pharmaceutiques main dans la main avec la communauté scientifique pour un vaccin contre le COVID-19

L’augmentation notable des investissements dans la recherche scientifique avant la crise du coronavirus démontrent une fois de plus que la recherche et le développement sont le noyau de l’activité pharmaceutique innovante. La récente crise sanitaire sans précédent a rapidement mis en lumière le secteur pharmaceutique dans le but qu’un vaccin soit développé et que les traitements nécessaires contre le COVID-19 soient rendus disponibles dans les plus brefs délais. Le secteur pharmaceutique a, au sein même de la Belgique, cherché à établir des collaborations afin que les acteurs publics et académiques puissent travailler main dans la main à la résolution de la crise sanitaire. Ceci témoigne une nouvelle fois de la position de précurseur de notre pays dans le paysage pharmaceutique européen.

Kristel De Gauquier (Directeur médical) : « La collaboration entre les entreprises et la communauté médicale est essentielle dans le suivi assidu du processus de développement de nouveaux traitements. De cette manière, nous nous assurons que les nouveaux traitements conviennent au mieux au trajet de soins du patient. Les membres de pharma.be ont toujours aspiré à ce que ces investissements se passent en toute transparence. L’ancrage légal de l’obligation de transparence dans le Sunshine Act belge a d’ailleurs vu le jour sous l’impulsion de pharma.be. »

 

Pour plus d’informations sur les chiffres de pharma.be :

communication@pharma.be – 02 661 91 14

Pour plus d’informations sur betransparent.be :

Dhr. Christophe Dekoninck – 0468 28 86 90