Jean-Christophe Tellier nouveau président de l'EFPIA*

 

Jean-Christophe Tellier, vous venez de vous installer à la présidence de l'EFPIA*. Vos premiers mots ont été axés sur la collaboration, pourquoi ?

Nous croyons profondément que personne ne peut gagner seul le combat contre la maladie. Nous voulons travailler avec toutes les acteurs du système de santé pour trouver des solutions qui fonctionnent pour les patients. En effet, si l’on considère l’évolution des écosystèmes de santé et des industries actuelles, les collaborations multi-stakeholder sont indispensables pour faire avancer les choses. Les processus de recherche et développement de nouvelles interventions sanitaires sont devenus hautement interdépendants. 

Est-il possible de créer de telles collaborations entre des acteurs très différents ?

Toutes les personnes travaillant dans le secteur de la santé partagent l'objectif de fournir les meilleurs résultats pour le patient. Trop souvent, nous essayons de le faire de manière isolée, parfois même contradictoire entre différents acteurs du système de santé. Pour relier les soins de santé, il faut examiner le parcours du patient dans son intégralité et trouver des moyens de travailler ensemble.

Si nous examinons les défis à venir - tels que la démence, la prévalence accrue du cancer et du diabète, il ne fait aucun doute que la solution à ces problèmes réside dans l'innovation, mais également dans la collaboration entre plusieurs parties prenantes. Nous nous sommes engagés à travailler avec des partenaires du secteur de la santé pour trouver un équilibre entre le besoin de nouveaux traitements et la nécessité de rendre les soins de santé abordables maintenant et durables à l’avenir. En tant que président de l'EFPIA*, je suis vraiment fier que le secteur (bio)pharmaceutique investisse plus de 35 milliards d'euros par an dans la recherche et le développement en Europe seulement. Avec plus de 7 000 médicaments en développement, le système fonctionne.

Si vous aviez un souhait, quel serait-il ?

Que les différents acteurs cessent de travailler de manière isolée. Nous ne pouvons plus nous permettre d’avoir une vision étroite lorsque les solutions dont les patients ont besoin nécessitent une large coalition de connaissances. C'est dans cet esprit que j'espère accélérer le passage à une vision plus globale des soins de santé, qui s'appuie sur les compétences et le savoir-faire de toutes les parties prenantes.

 

Jean-Christophe Tellier est rheumatologue de formation. Il est, depuis 2011, le Chief Executive Officer d'UCB. Il a été le président de pharma.be de 2005 à 2006.
* EFPIA : Fédération européenne des associations et industries pharmaceutiques

Site de l'EFPIA