Une meilleure connaissance et un diagnostic d’Alzheimer plus précoce ouvre la voie à de nouvelles stratégies thérapeutiques

Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, 21 septembre 2016

21/09/2016

Alzheimer, la plus connue des affections neuro-dégénératives, est une maladie silencieuse qui affecte 2 à 4 % des personnes âgées de plus de 65 ans, et 15 % des personnes âgées de plus de 80 ans. En Belgique, cela représente environ 85.000 personnes.

En proie à une lente dégénérescence des neurones cérébraux, les patients Alzheimer éprouvent des problèmes de mémoire et des troubles des fonctions exécutives et de l’orientation dans le temps et dans l’espace, entraînant une perte progressive des fonctions cognitives et de l’autonomie.

La maladie d’Alzheimer est surtout liée à l’âge et constitue un véritable défi sur le plan de la santé publique, compte tenu du haut niveau d’espérance de vie dans nos sociétés. S’il existe déjà des traitements efficaces pour améliorer les symptômes cognitifs, une meilleure connaissance de la maladie et le développement de techniques de diagnostic précoce ouvrent aujourd’hui la voie à de nouvelles stratégies thérapeutiques, en particulier dans le domaine novateur de l’immunothérapie.

Lire la brochure complète :

Pour la version pdf de la brochure, cliquez ici